Diderot et le roman hors du roman

La Société Diderot a le plaisir de vous annoncer la parution d’un nouveau volume dans sa collection L’Atelier : Sylviane Albertan-Coppola et Nadège Langbour (dir.), Diderot et le roman hors du roman, 2017 (ISBN 978-2-9543871-2-3), 208 p.

Si Diderot a écrit des romans, le romanesque de son œuvre se trouve aussi et peut-être surtout hors de ceux-ci, créant ainsi une porosité entre les genres discursifs : récits, anecdotes, digressions narratives émaillent sont œuvre philosophique, ses Salons, ses articles de l’Encyclopédie, sa correspondance ou ses œuvres dramatiques. Cet aspect majeur de son œuvre reste pourtant peu étudié alors même qu’il nous permet de comprendre pourquoi nous aimons à le lire…

Avec des contributions de S. Albertant-Coppola, Frank Cabane, P. Chartier, A. Faulot, E. Francalanza, N. Langbour, C. Ramond, O. Richard-Pauchet et G. Stenger.

Voltaire dans l’Encyclopédie

La Société Diderot est heureuse de vous faire part de la parution d’un nouvel ouvrage dans la collection l’Atelier.

Olivier Ferret,  Voltaire dans l’Encyclopédie, Société Diderot, collection « L’Atelier, autour de Diderot et de l’Encyclopédie », 2016 (ISBN 978-2-9543871-0-9), 416 p. (Couverture)

Débutant à un moment où l’Encyclopédie affronte l’hostilité grandissante des autorités, la participation de Voltaire est annoncée avec un faste à la hauteur de sa célébrité et de son importance pour l’entreprise. Au-delà, en effet, de la quarantaine d’articles qu’il rédige, de nombreux autres s’inspirent de ses œuvres, dont ils reprennent souvent de larges extraits. Olivier Ferret étudie ici, dans toutes ses dimensions, la présence de voltaire dans le dictionnaire raisonné et met notamment en lumière le rôle déterminant de Jaucourt dans la diffusion des écrits voltairiens. Il éclaire ainsi la « manufacture » de l’Encyclopédie et montre comment celle-ci perpétue l’image d’un Voltaire poète et historien alors qu’il est en passe de s’imposer comme l’«oracle des nouveaux philosophes».

Olivier Ferret est professeur à l’Université Lumière Lyon 2 et membre de l’UMR 5317 (IHRIM). Ses travaux portent sur la littérature polémique du XVIIIe siècle, la diffusion du discours philosophique des Lumières et les Humanités numériques. Il participe aux éditions critiques des œuvres complètes de Voltaire et de D’Alembert, ainsi qu’à l’édition électronique de l’Encyclopédie (ENCCRE). Il a notamment publié La Fureur de nuire, Oxford, Voltaire Foundation, 2007.

Les membres en ordre de cotisation pour 2015 et 2016 peuvent acquérir un exemplaire au tarif préférentiel de 26 € (port inclus pour la France). Les commandes et les chèques peuvent être adressés au Trésorier de la Société :

François Prin (francois.prin[at]wanadoo.fr)
Société Diderot
c/o CIRPHLES-ENS- D’Alembert
29 rue d’Ulm
75005 Paris
France

Collection « L’Atelier, autour de Diderot et de l’Encyclopédie »

Éditée par la Société Diderot, la nouvelle collection « L’Atelier, autour de Diderot et de l’Encyclopédie » entend faire connaître ce double domaine essentiel et toujours actuel de la littérature et de la pensée des Lumières. Elle rend compte de la recherche sur Diderot et sur l’Encyclopédie dans ses avancées et la pluralité de ses aspects. Elle publie notamment des études, des actes de colloques, et réédite de textes devenus inaccessibles et des anthologies.

Directeur de la collection : Marc Buffat. Comité éditorial: Sylviane Albertan-Coppola, Alain Cernuschi, Anouchka Vasak.

Ouvrage paru :

À paraître :

  • Olivier Ferret, Voltaire dans l’ Encyclopédie.
  • Elisabeth Lavezzi et Marie Leca-Tsiomis (dir.), Diderot et les Pensées détachées sur la peinture.
  • Sylviane Albertan-Coppola et Nadège Langbour (dir.), Diderot et le roman hors du roman.

Le chevalier de Jaucourt : l’homme aux dix-sept mille articles

G. Barroux et F. Pépin (dir.), Le Chevalier de Jaucourt. L'homme au dix-sept mille articlesGilles Barroux et François Pépin (dir.), Le Chevalier de Jaucourt. L’homme aux dix-sept mille articles, Société Diderot, collection « L’Atelier, autour de Diderot et de l’Encyclopédie », 2015 (ISBN 9782952089890)

La Société Diderot est heureuse de vous faire part de la parution de l’ouvrage collectif dirigé par Gilles Barroux et François Pépin : Le chevalier de Jaucourt, l’homme aux dix-sept mille articles. Cet ouvrage inaugure une collection d’ouvrages édités par Société Diderot : « L’Atelier : Autour de Diderot et de l’Encyclopédie ».

Le chevalier Louis de Jaucourt (1704-1780), principal auteur de l’Encyclopédie avec plus de dix-sept mille articles, est une figure marquante des Lumières, qui néanmoins reste largement méconnue. Ce livre collectif explore différents aspects de l’œuvre du chevalier, dans l’Encyclopédie et au-delà. Il analyse la richesse et la diversité de sa pensée qui paraît à travers son éclectisme philosophique ou son écriture par emprunts, dans son propos médical, son travail d’historien, de biographe, de juriste, de critique d’art, ou encore d’encyclopédiste et d’éditeur. Dans tous les cas, l’étude des articles de Jaucourt révèle une pensée stimulante, à la fois représentative de l’Encyclopédie et originale par plusieurs de ses traits.

Sommaire

  • G. Barroux et Fr. Pépin, Encyclopédisme, éclectisme, critique : les figures philosophiques de Jaucourt.
  • J.-D. Candaux, Louis de Neufville à l’Académie de Genève.
  • Fr. Pépin, Jaucourt historien du savoir dans La Vie de Mr. Leibnitz.
  • V. Leru, Jaucourt, l’abeille de l’Encyclopédie.
  • M. Leca-Tsiomis, L’Encyclopédie selon Jaucourt.
  • G. Barroux, L’encyclopédie médicale de Jaucourt. Un exemple avec l’article Fièvre.
  • L. Delia, Qu’est-ce que les Lumières ne sont pas ? Jaucourt et les visages de la peur.
  • C. Spector, Voix du républicanisme dans l’Encyclopédie, Harrington, Montesquieu, Jaucourt.
  • Fr. Markovits, Portrait de Jaucourt en économiste.
  • St. Pujol, Jaucourt, la morale et l’Encyclopédie.
  • C. Litwin, « Le principe nécessaire de tous nos maux naturels » : Jaucourt aux lumières de King, Leibniz et Rousseau.
  • M. Pinault-Sorensen, Le chevalier de Jaucourt, historien de l’art, antiquaire et curieux.
  • D. Cohen, Les anonymes « Réflexions sur l’éducation », ou la pédagogie encyclopédique d’un fidèle lecteur de Jaucourt.

Les membres en ordre de cotisation pour 2014 et 2015 peuvent acquérir un exemplaire de ce volume au tarif préférentiel de 23 € (port inclus pour la France) ou 27 € (port inclus pour l’étranger). Les commandes et les chèques peuvent être adressés au Trésorier de la Société :

François Prin
Société Diderot
c/o CIRPHLES-ENS- D’Alembert
29 rue d’Ulm
75005 Paris
France

Les livraisons se feront en deux envois groupés d’ici la fin de l’année. Au-delà, l’ouvrage sera disponible en librairie au prix de 32 €.

Principes de politique des souverains, éd. G. Stenger

Denis Diderot, Principes de politique des souverains, édités par Gerhardt Stenger, Société française d’étude du dix-huitième siècle, 2015, collection Dix-huitième Siècle, ISBN 979-10-92328-06-6. Commander.

L’oeuvre de Diderot connue sous le titre Principes de politique des souverains ne laisse pas d’interroger depuis sa première publication par Naigeon en 1798. La découverte récente de la source à partir de laquelle Diderot a composé une grande partie de ses maximes prétendument tirées de Tacite – l’ouvrage De arcanis Rerum publicarum libri sex du savant allemand Arnoldus Clapmarius publié en 1605 – a permis de lever le voile sur la genèse et la composition des Principes.

Si l’édition de Naigeon restitue probablement le mieux les convictions politiques les plus profondes de Diderot, le texte de la copie de Leningrad, destiné à Catherine II, porte les traces du projet original de 1774 : présenté comme des Notes écrites de la main d’un souverain à la marge de Tacite, il vibre de l’indignation d’un souverain éclairé vis-à-vis des forfaits rapportés par l’historien romain.

G. Stenger, Maître de conférences à l’Université de Nantes, donne à lire ici les passages du De arcanis qui ont servi à Diderot pour composer un grand nombre de ses maximes, et donne pour la première fois une transcription correcte du manuscrit de Leningrad.

 

 

Biographie : Le combattant de la liberté

Gerhardt Stenger (maître de conférences à l’université de Nantes) signale la parution de sa biographie de Diderot : Diderot, le combattant de la liberté, Perrin, 2013 (ISBN 978-2-262-03633-1).

Une présentation plus complète est disponible sur le site de l’éditeur (ici), dans l’attente de la parution d’un compte rendu dans les Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie.

La religieuse de G. Nicloux (2013)

Séance cinéma : au programme l’adaptation par G. Nicloux de La Religieuse (qui sera diffusé le 20 mars 2013)
Le site Zérodeconduite.net et le Cercle Gallimard de l’Enseignement vous proposent, en partenariat avec le Pacte Distribution, de contribuer à la conception des outils pédagogiques autour du film La Religieuse de G. Nicloux d’après Diderot.

En 2013 on célébrera le tricentenaire de la naissance de Denis Diderot (1713-1784). A cette occasion sortira sur les écrans (le 20 mars) une nouvelle adaptation cinématographique de son célèbre roman La Religieuse, réalisée par Guillaume Nicloux, avec dans les rôles principaux Pauline Étienne, Louise Bourgoin, Isabelle Huppert.

Nous proposons aux enseignants de Lettres de :
> Découvrir en avant-première exclusive le film La Religieuse, deux mois avant sa sortie (le dimanche 13 janvier à 10h)*
* Cette projection aura lieu au Cinéma des Cinéastes (Paris 17ème, M° Place de Clichy)
> Échanger avec le réalisateur Guillaume Nicloux à l’issue de la projection.
> Suggérer, s’ils le désirent, des pistes pédagogiques pour l’exploitation en classe et donner leur avis sur la conception du dossier pédagogique.

NB : Les échanges entre les enseignants et le réalisateur seront retranscrits et mis en ligne. Les enseignants autorisent la publication des propos qu’ils pourront tenir lors de cette rencontre.

Rapports image/texte dans les ouvrages d’hydraulique

Vu sur le blog Interfaces/Livres anciens de l’université de Lyon :

Barrier, Pauline. Étude du rapport image-texte dans les ouvrages d’hydraulique du fonds ancien de la Bibliothèque Universitaire de Sciences de Grenoble, de 1588 à 1811. Mémoire de master 2009-2010. Disponible en ligne sur DUMAS.