Tolérance : le combat des Lumières

Comment agir dans un contexte de violence fanatique quand on est un universitaire, un chercheur, un savant ?

La Société française d’étude du dix-huitième siècle a eu l’idée de publier ce 3 avril 2015 une anthologie des textes les plus forts et mobilisateurs des philosophes des Lumières. C’est un livre de circonstances, en riposte aux attaques et aux attentats, ayant pour but de rappeler à tout un chacun des principes universels et de remettre en avant des textes vieux de plus de deux siècles, toujours actuels. L’anthologie réunit des textes à la portée de tous qui présentent les réponses d’écrivains des Lumières, sur des questions comme la liberté d’expression et de conscience, le droit au blasphème, la tolérance, le libre exercice du culte, l’égalité devant la loi ou la reconnaissance des libertés individuelles.

Tolérance : le combat des Lumières, Paris, Société française d’étude du dix-huitième siècle, 2015, 96 p, 4,90 €. Disponible en kiosque ou auprès de la Société.

Communiqué de presse.

Couverture du livre 4e couv

Roland Mortier (1920-2015)

Nous apprenons avec tristesse le décès de Roland Mortier, professeur émérite de l’Université libre de Bruxelles, membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, grand spécialiste de Diderot et du dix-huitième siècle et ancien président de la Société Diderot.

Nécrologie
Nécrologie parue dans Le Soir (Bruxelles), 8 avril 2015, p. 22.

 

Principes de politique des souverains, éd. G. Stenger

Denis Diderot, Principes de politique des souverains, édités par Gerhardt Stenger, Société française d’étude du dix-huitième siècle, 2015, collection Dix-huitième Siècle, ISBN 979-10-92328-06-6. Commander.

L’oeuvre de Diderot connue sous le titre Principes de politique des souverains ne laisse pas d’interroger depuis sa première publication par Naigeon en 1798. La découverte récente de la source à partir de laquelle Diderot a composé une grande partie de ses maximes prétendument tirées de Tacite – l’ouvrage De arcanis Rerum publicarum libri sex du savant allemand Arnoldus Clapmarius publié en 1605 – a permis de lever le voile sur la genèse et la composition des Principes.

Si l’édition de Naigeon restitue probablement le mieux les convictions politiques les plus profondes de Diderot, le texte de la copie de Leningrad, destiné à Catherine II, porte les traces du projet original de 1774 : présenté comme des Notes écrites de la main d’un souverain à la marge de Tacite, il vibre de l’indignation d’un souverain éclairé vis-à-vis des forfaits rapportés par l’historien romain.

G. Stenger, Maître de conférences à l’Université de Nantes, donne à lire ici les passages du De arcanis qui ont servi à Diderot pour composer un grand nombre de ses maximes, et donne pour la première fois une transcription correcte du manuscrit de Leningrad.

 

 

Programme 2015 du séminaire « Manufacture de l’Encyclopédie »

Le Séminaire « Manufacture de l’Encyclopédie » est organisé par Marie Leca-Tsiomis (Cslf, U. Paris Ouest-Nanterre) Irène Passeron (Cnrs, Institut mathématique de Jussieu) avec le concours de la Société Diderot et du Comité D’Alembert de l’Académie des sciences.

Ouvert il y a quatre ans, il est régulièrement suivi par un auditoire de chercheurs, d’enseignants-chercheurs, de doctorants de différentes nationalités et de différents horizons.

L’Encyclopédie, par définition, est multiple et appelle la réflexion collective menée au séminaire, les échanges suivis entre spécialistes, grâce à la régularité des rencontres et aux débats qui s’y mènent.

Les membres du séminaire participent au projet ENCCRE (Édition numérique collaborative et critique de l’Encyclopédie, qui concrétise et développe cette approche et répond à cette multiplicité. Ce projet entre désormais dans une phase de réalisation.

Il s’agit désormais de travailler sur les articles eux-mêmes, non seulement leur auteur, mais aussi leur contenu, leur inscription dans les débats d’époque, leurs enjeux manifestes ou latents, leur inscription dans les polémiques, leur originalité, etc. .

Les séances de 2015 organisées en collaboration avec Alain Cernuschi (U. de Lausanne) seront donc consacrées à l’élaboration de l’annotation critique.

Sur la base d’un corpus restreint, chaque intervenant présentera ce qui devrait être à ses yeux la base de l’édition critique annotée d’un article ou d’un ensemble d’articles.

L’enjeu global est de mesurer quels sont les aspects les plus importants / significatifs / urgents à prendre en considération, parmi lesquels on peut citer (liste ouverte dont tous les points ne seront pas nécessairement traités par l’intervenant, il s’agit dans un premier temps de construire un schéma d’annotations possibles qui enrichissent l’intelligibilité, la lecture et l’utilisation d’un article) :

 

  • importance de la date du volume, de la marque d’auteur, de la datation, du désignant, des renvois (provenant du collaborateur ? des éditeurs ? de la traduction de Chambers ?), des Errata, etc…
  • éclaircissements demandés par le texte (lexicaux, scientifiques, etc.)
  • sources compilées (impliquant la mise en évidence des éventuelles opérations de coupe, collage, réécriture) : Chambers, Trevoux, autres dictionnaires ou ouvrages.
  • circonstances de la rédaction et de la publication.
  • horizon de référence et enjeux (références bibliographiques, inscription dans des débats du temps, innovations).
  • plan de l’article.
  • correspondances internes avec d’autres articles (p. ex. via la Table de Mouchon)
  • réemplois du texte ou réécriture (dans des œuvres personnelles, etc.) et plus généralement échos dans l’œuvre du collaborateur.
  • réception du texte (comptes rendus, polémiques, exploitation dans des ouvrages de type “Esprits”).
  • bilan bibliographique (savoir acquis sur le texte en question ; historiographie).
  • variantes du texte (différents tirages ; rééditions italiennes , genevoises).

 

Ces séances aboutiront à l’établissement d’un protocole d’annotation critique dont le bilan sera présenté lors de la réunion de Luminy (CIRM) du 5 au 9 octobre 2015. A cette fin, nous demandons à chaque intervenant de préparer à l’issue du séminaire une synthèse du travail exposé et des discussions.

 

Programme des prochaines séances

Les séances ont lieu à l’Université Pierre et Marie Curie (métro Jussieu) ; une des séances aura lieu à Lyon (voir ci-dessous). La liste des articles qui feront l’objet du séminaire sera envoyée au préalable afin que chacun puisse les lire. Les présentations d’annotations durent 45mn à peu près, pour laisser le temps aux échanges et synthèses.


Jeudi 12 mars 2015, 14h-18h30, Jussieu, couloir 15-25, salle 104 :

Hugues Chabot : système (Métaphysique), HYPOTHESE (Métaphysiq.), articles sur le froid par Ratte,

Irène Passeron et Frédéric Chambat : Figure de la Terre (Phys. et Géographie) ;

Stéphane Pujol :Morale, s. f. (Science des mœurs).

 


Mercredi 8 avril 2015, 14h-18h Jussieu, couloir 15-16, salle 413 :

Daniel Teysseire : MEDECINE, s.f. (Art et Science)”, t. 10 [1765], p. 260a ligne 72 à la p. 275b l. 69 [“Extr. de la préf. du Dict. de Méd. traduite par M. Diderot, de l’angl. du D. James (D.J.)”] ;

Jean-Paul Leclercq : damas, (Manufact. en soie), et autre articles)

 


Mercredi 6 mai 2015 à Lyon, 14h-18h (Institut Camille Jordan, Campus de La Doua-Villeurbanne, 20mn de tram de la Part-Dieu, arrêt U. Lyon 1)

Fabrice Ferlin, articles d’optique ;

Alexandre Guilbaud (CONSTRUCTION de Bellin et VAISSEAUX, anonyme…)


Mercredi 17 juin 2015 14h-18h Jussieu, couloir 15-16, salle 413 :

Malou Haine, articles de Lutherie ;

Alain Cernuschi : « Les interventions musicographiques de D’Alembert: une contribution progressive »

 

Liste des intervenants (dans un ordre non encore arrêté) :

Pierre Crépel et Bernard Bru (Fortuit, (Métaphys.))

Elise Pavy (Composition, en Peinture)

Alain Sandrier (Prêtres, s. m. pl. (Religion & Politique)

Christophe Schmit (Dynamique)

Colas Duflo (JOUER et autres art. de Jeu)

 

… nous serons donc amenés à faire des séances composées, ce qui rendra les échanges d’autant plus fructueux…

Le Rêve de D’Alembert, monté à Rouen par Alain Bézu

Alain Bézu présente du 10 au 14 mars 2015, une adaptation théâtrale du Rêve de d’Alembert.
Avec Luce Mouchel, Olivier Saladin, Vincent Berger et Hervé Boudin.

Représentation à Rouen, au Théâtre des 2 Rives, 48, rue Louis Ricard.
Réservations tél. 02 35 70 22 82.

Tous les détails, en ligne, sur le site du théâtre.

 

Affiliation

Les ressources de la Société proviennent en partie des cotisations de ses membres. Se faire membre de la Société Diderot donne droit à recevoir les Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, les Nouvelles, donne le droit de voter à l’Assemblée générale, d’être élu au Conseil d’administration, permet d’alimenter la collaboration entre les chercheurs et procure la satisfaction d’entretenir une société savante.

Pour tout contact concernant les cotisations, vous pouvez vous adresser au trésorier-adjoint :

François Prin – francois.prin@wanadoo.fr
Société Diderot
CAPHES-ENS c/o GDR- D’Alembert
45 rue d’Ulm
75005 Paris

L’abonnement pour les institutions et les librairies est à prendre auprès de madame Anne-Sophie Annino, aux Amateurs de livres, 62 avenue de Suffren 75015 Paris (http://www.auxam.fr).

Montant des cotisations

  • France et Union européenne : 35 euros
  • Bienfaiteurs : 3 fois la cotisation
  • Étudiants : 10 euros
  • États-Unis : l’équivalent de 40 €, selon cours soit environ 55 US $
  • Canada : l’équivalent de 40 €, selon cours soit environ 55 CAN $
  • Autres pays : 40 euros.
Vous pouvez payer plusieurs années en une seule fois si vous le souhaitez.

Moyens de règlement (classification par coût décroissant)

  • soit par chèque à l’ordre de la Société Diderot si vous avez un compte en France et envoyé à François Prin
  • soit par mandat international en euros à l’ordre de la Société Diderot,
  • soit par virement international en euros à l’ordre de la Société Diderot. Si vous l’émettez de la zone euro, nous n’avons pas de frais à la réception, sinon merci de majorer votre cotisation de 3 euros.
  • soit par chèque en dollars CAD ou US (équivalent à 40 euros) pour les membres canadiens ou américains, à l’ordre de François Prin.

La Revue en cadeau pour une première affiliation

La Société Diderot propose gratuitement (hors frais de port) les 10 premiers numéros de la revue aux particuliers ainsi qu’aux institutions pour une première adhésion d’un an ; les 20 premiers numéros sont proposés gratuitement (hors frais de port) en cas de nouvelle adhésion d’une durée minimum de 3 ans.

Numéros de la revue à l’unité

Vous pouvez aussi vous procurer des numéros anciens de la revue à l’unité, sans vous affilier. L’index général qui se trouve en ligne vous permettra de faire le choix des numéros qui vous intéressent. François Prin se fera un plaisir de vous renseigner sur les modalités d’envoi et de règlement.

La manufacture encyclopédique : prochains rendez-vous

Présentation du séminaire : ici.

Lors de la prochaine séance, nous nous proposerons de dresser, autour de la traduction de la Cyclopædia, une typologie des emprunts tant de Chambers que d’autres ouvrages, faits par D’Alembert notamment dans ses articles de physique et de mécanique. Ce sera une occasion, bien que modeste, de démontrer la possibilité toujours ouverte des recherches de fond sur les « sources » de l’Encyclopédie.

 

Biographie : Le combattant de la liberté

Gerhardt Stenger (maître de conférences à l’université de Nantes) signale la parution de sa biographie de Diderot : Diderot, le combattant de la liberté, Perrin, 2013 (ISBN 978-2-262-03633-1).

Une présentation plus complète est disponible sur le site de l’éditeur (ici), dans l’attente de la parution d’un compte rendu dans les Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie.